vendredi 21 novembre 2014

Lettre a mon fils

Pour toi , mon fils 

Si je t’écris aujourd’hui, c’est pour te dire des tas de chose. Des choses que je te dis régulièrement au quotidien, entre deux sorties d’école, ou en te bordant le soir dans ton lit..... Mais tout cela est fragmenté par la vie qui roule à toute vitesse et qui nous bouscule un peu au passage. Et aujourd’hui, j’ai envie de rassembler ces bribes de conversation et d’en faire une lettre que tu pourras lire et relire, sur laquelle tu seras libre de méditer et de réfléchir si le cœur t’en dit.

Depuis quelques mois, tu as amorcé une étape importante de ton développement. Tu as toujours eu ce visage mature, ces yeux profonds et questionneurs. Mais te voilà qui changes plus que jamais, sous mes yeux. Bientôt, nos regards se feront face, à l’horizontale. Ça me touche d’y penser.  

Je devrai m’adapter au jeune homme que tu deviendras. Même si tout cela relève encore de l’inconnu (et que l’inconnu, parfois, fait peur), je me dis qu’il est inutile de m’inquiéter. Parce que j’ai confiance en toi, en ton jugement, en ton intelligence. Tu feras des erreurs et des faux pas, qui n’en fait pas ? Il t’arrivera de souffrir, qui n’a jamais pleuré ? Mais tu sauras tirer le meilleur des situations difficiles, grâce à ton sens de l’humour et à ta grande ouverture d'esprit. Et sache que, peu importe les chemins de traverse que tu emprunteras, je ne serai jamais loin derrière.

Ce que je suis aujourd’hui, je te le dois, en grande partie !  Tu as modifié le cours de ma trajectoire la seconde où, submergée d’amour, j’ai fondu en larmes devant ta petite bouille, le jour de ta naissance, ce 28 Novembre 2008 ! Depuis, tu es au cœur de mon univers. 

Tu es de ces enfants qui ne s’abreuvent pas de contes de fées mais de vérité , même lorsque ça fait mal. J’espère néanmoins que cette lucidité ne nuira pas à ta capacité de rêver.
Je te sais capable de belles et grandes choses. Mais tant que cela te conviendra, je veux bien être l’un de tes guides.

Tu apprends aussi à t’affirmer. Malgré cela, nous sommes capables de parler ouvertement de nos points de vue, même lorsqu’il y a désaccord, et cela fait de nous deux grands complices

Continue de faire preuve de cette touchante compassion qui t’a toujours animée. Et même s’il est de mon devoir de t’inciter à travailler fort et à toujours donner le meilleur de toi-même, c’est aussi mon rôle de te dire de profiter pleinement des plaisirs qui passent.

Tes qualités sont nombreuses. Ton potentiel est infini. Suis ton instinct, fais-toi confiance. Et n’oublie jamais la chose la plus importante qui soit : aime et laisse-toi aimer.

Vendredi 28 Novembre 2014, tu aura 6 ans ... 6 ans d'amour , 6 ans de tendresse, 6 ans de complicité, 6 ans WOUAH deja !!!!! 

Je t'aime tellement mon Timothé <3  Mon Titou <3 



 Ta maman chérie 




10 commentaires:

  1. mohhh c'est trop trop trop chouuuuuuu (faut que je change la taille des titres ils sont un peu gros la non?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merciiii ! non c moi qui ai fais des petites modif ;)

      Supprimer
  2. Trop beau ! C'est bête mais moi j'ai écrit une lettre mon fils ma fille mon mari en cas où que je parte ^^ ! On ne sait jamais c'est vrai ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est pas bête du tout :) on ne sais jamais c'est vrai

      Supprimer
  3. C'est trop beau vraiment je suis toute émue bravo lol . J'ai fais un journal aux enfants ou j'écris chaque mois ce qu'il s' est passé dans nos vie leur progrès etc et à la fin de chaque journal je leur ai fait une immense lettre au cas où il venait à m'arriver quelque chose . En tout cas ton fils a de quoi être fière il a une maman au top du top

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merciiiiii ! oui c'est une excellente idée de faire ca :)

      Supprimer
  4. Wahou quelle belle dédicace c 'est joliment bien formulé fière de toi je vois que la relève est assurée pour les ressentis en mots d 'amour

    RépondreSupprimer
  5. C'est vraiment trop mignon ♥
    Bisous ♥♥♥
    Cécile.

    RépondreSupprimer